Que devient la vigne en hiver ? Le vigneron hiberne t’il ? 🐿️

Après le rush des vendanges, des vinifications puis de la mise en élevage des vins, de août à novembre, le vigneron peut enfin souffler…

Mais le repos est de courte durée ! Car les travaux au vignoble ne manquent pas en hiver.

C’est en fait une période très importante car, on va le voir, le vigneron prépare la qualité du prochain millésime et aussi celle des suivants.

👉 Début de l’hiver, c’est le moment de “chausser la vigne” ou buttage. On remonte la terre sur les pieds de vigne pour le protéger des gelées hivernales.

👉 C’est aussi le moment idéal pour planter de jeunes ceps de vigne avant que le printemps ne redonne vie à cette nature endormie.

👉 Les vignerons, BIO notamment, vont labourer puis enrichir leurs sols en semant des céréales, des légumineuses etc. Elles ont l’avantage de capter et de redistribuer l’azote, le carbone, le potassium etc.

On s'occupe du Vin, vignoble BIO

Vignes Graves de Viaud, Bordeaux Côtes de Bourg
(c) On s’occupe du Vin

👉 C’est enfin le moment de la taille bien sûr !

La vigne est en hiver dans son stade de repos végétatif. La sève ne circule plus; on dit que la plante est en sommeil.

On s'occupe du Vin, vignoble BIO
Vieux ceps de Cabernet Sauvignon, Bordeaux Entre-deux-Mers
(c) On s’occupe du Vin

Le vigneron peut donc tailler ses vignes. C’est un moment crucial. Cette pratique va dicter les deux millésimes qui arrivent, et aussi assurer la bonne santé du cep (Taille en gobelet, Guyot simple ou double etc.).

Après la taille on tire les bois tout juste taillés pour les brûler ou les mettre dans les rangs. On entretient aussi les fils de palissage (lorsqu’il y en a) qui maintiendront les futurs sarments.

 

A la votre !